Les Matières

Le choix des matières pour la conception de vêtement est une étape décisive pour réduire son impact sur l’environnement. Les textiles et leur fabrication peuvent vite demander beaucoup d’eau, d’énergie et de produits chimiques…
Afin de te proposer des vêtements à la fois éco-responsables et stylés, on a fait le choix d’utiliser le moins de « nouvelles » ressources et de réutiliser des matières déjà existantes. La majorité des matières est donc issue de produits recyclés ou upcyclés. 
Recyclage

Matières recyclées (coton et plastique recyclé) 

Les matières principales des collections, le jersey molletonné des sweats et hoodies, et le jersey blanc des tee-shirts, sont 100% recyclées. Elles sont composées de 50% de coton recyclé et de 50% de plastique recyclé (donc du polyester). 

On a choisi de mélanger ces deux fibres, car le coton seul recyclé est beaucoup moins résistant que d’origine. Comme ça, ton hoody vit beaucoup plus longtemps ! 

En utilisant des matières recyclées, on évite ainsi de trop puiser de nouvelles ressources à notre planète ! On a certes besoin d’énergie, mais la matière première est déjà existante et donc pas besoin non plus de produits chimiques en plus pour obtenir la couleur que l’on veut. C’est pour ça que tu verras quelques « irrégularités » de couleur dans le tissu, c’est ce qui fait son charme ! 

Cerise sur la gâteau, les fibres qui composent les textiles sont certifiées Global Recycled Standard et Oeko tex Standard 100 ! Ca veut dire que le processus de recyclage de ces fibres a respecté un cahier des charges précis, notamment pour les restrictions de produits chimiques ! (Pour en savoir plus sur les labels GRS et OekoTex)  

Logo Global Recycled Standard            Logo OEKO TEX

Pour voir les textiles recyclés de plus près, c’est par ici

 

La récupération textile (pas sportive!)

Il n’y a pas que le recyclage qui permet de réduire notre impact sur l’environnement, il ya aussi l’upcycling (si tu ne sais pas encore ce que c’est, viens par ici !). Il existe plusieurs moyens de faire de l’upcycling et ainsi diminuer les déchets textiles.
Rouleaux de tissus de surplus

Les tissus issus de surplus : chaque année, des milliers de mètres de tissus sont stockés voire jetés car ils présentent des défauts (fil qui ressort, mauvaise couleur, etc.) ou simplement parce qu’il y en a trop… Utiliser ces textiles déjà existants permet une fois de plus de ne pas produire de nouvelles choses ! Du coup, chez Nann, on profite de ces matières, qu’elles viennent de chez un artisan tapissier ou d’un surplus de tissu, pour faire des pièces d’upcycling au look unique ! Pour avoir un aperçu de ce que ça peut donner, ça se passe ici !

  

Photo chutes de la production des collections NannLes chutes mêmes de la production : suivant la forme des morceaux nécessaires pour composer un vêtement, on peut aller jusqu’à 30% de chutes textiles !! Imagine, c’est comme si tu jetais, chaque semaine, presque un tiers de tes courses alimentaires… C’est beaucoup trop ! C’est pour ça qu’on a décidé de récupérer les chutes des productions de nos propres vêtements pour en faire de nouvelles pièces, pour un look « déconstruction / reconstruction » ! Pour voir ce que ça donne, c’est par !

  

 

La mercerie

On essaye d’être éco-responsables jusqu’au bout du slip ! (Pardon on s’est peut-être emballé là)

  • Sangle : Les sangles utilisées pour les BaNann sont faites à partir de 100% de plastique recyclé, fabriquées par La Société Choletaise de Fabrication ! 
  • Zips : Les zips, de la marque YKK, sont eux aussi fabriqués à partir de matières synthétiques recyclées. Les curseurs ne le sont pas encore, ils sont en métal, mais ça va venir ! 
  • Lacets : Les lacets que tu trouves sur les hoodies sont aussi fabriqués par la Société Choletaise de Fabrication, à partir de bouteilles plastiques recyclées.
  • Élastique : Les élastiques, que tu trouveras principalement dans les bas (le K-Short, Le K-Jog, etc. = liens), sont certifiées OEKO Tex Standard 100, c’est-à-dire qu’ils ne contiennent pas de produits chimiques qui peuvent être nocifs pour la santé et. L’environnement (pour en savoir plus : site web Oeko tex )
  • Étiquettes : Les différentes étiquettes en tissus (que ce soit les logos, les étiquettes numérotées ou pour les instructions de lavage par exemple) sont toutes fabriquées à partir d’un mix de fibres synthétiques recyclées. 

Etiquettes noires logo Nann, en fibres synthétiques recyclées

 

Le packaging 

Les étiquettes attachées aux produits sont en papier compostable. Le papier de soie pour les envois est recyclé et imprimé à l’encre de soja, et les enveloppes sont réutilisables et compostables (faites à partir d’amidon de maïs).

Logo Eco packaging No Issue

Les autocollants que l’on utilise pour les emballages sont aux aussi en papier recyclé avec une gomme naturelle collante.

On a aussi choisi de ne pas emballer individuellement nos produits avec un blister en plastique lorsqu’ils sont livrés par nos ateliers. Ça nous permet d’éviter une quantité non négligeable de déchets plastique !

Si tu lis cette Ligne, t'es un.e ouf...